LYNDA LEMAY

La vie est un conte de fous : Une bulle intime et musicale contée au Théâtre de Beausobre

Le 9 décembre dernier, la chanteuse-compositrice-interprète québécoise Lynda Lemay a créé une bulle intime et musicale avec le public au Théâtre de Beausobre. Retour sur un moment empreint de douceur et de partage.

Lynda Lemay poétise le quotidien
Lynda Lemay se révèle dans ce spectacle comme une poétesse qui se base sur des drames, des tracas ou des évènements joyeux rencontrés dans le quotidien pour en composer un bouquet
musical autant diversifié que divertissant.
Au fur et à mesure des chansons qui délient ce conte de fous par d’agréables notes de guitares acoustiques et folk, ainsi que de notes pianotées par son ami Claude Pineault, Lynda Lemay emmène le public au travers de son spectacle dans un voyage particulier. Accepter de partir
avec eux dans cette balade contée, c’est à quelque part accepter de partir à la rencontre de soi-même et de ses propres souvenirs. De l’absurdité du monde en passant par les liens familiaux, l’amour, sans oublier la maladie et des sujets plus légers comme les cyclistes, elle aborde en rimes des thèmes universels qui ne laissent aucun d’entre nous indifférents.
Des larmes glissent discrètement sur des joues pudiques, des rires éclatent en feu d’artifice dans le public et je ne peux m’empêcher de prendre part à cette ronde touchante et émotionnelle qui vogue au gré des instruments et de la voix cristalline de l’artiste. Me voilà comme tout autre
personne émue qui siège dans cette salle, singulière, unique, et pourtant reliées aux autres spectateurs par des essences communes : l’humanité, l’existence, la vie.
Et comme le chante si joliment l’artiste “la vie est une question qu’il ne faut pas poser, on n’en comprendra pas l’absurdité”. Une réflexion avec laquelle repartir à la fin du spectacle, afin de moins interroger le “pourquoi” de nos vies et plus le “comment” entreprendre une valse sereine à bord de nos carrousels quotidiens.

De la bulle au cocon de soie : la singulière atmosphère intimiste du spectacle
L’atmosphère bulleuse et intimiste que Lynda Lemay arrive à créer au sein de son spectacle se traduit dans le prolongement de son aura qui a illuminé la scène. Elle a tissé dans la salle de spectacles un cocon de soie composé des fils de la générosité, de l’authenticité, de la bienveillance, de la franchise, de la spontanéité et des émotions comme peu d’artistes issus du monde de la musique francophone parviennent à le faire. Cette singularité a offert aux spectateurs la possibilité de baigner pendant deux heures dans un bain de sirop de bien-être.
Il serait dommage de considérer qu’un spectacle de Lynda Lemay peut se voir en ligne ou être uniquement écouté à la maison par le biais de son ordinateur, de sa tablette ou de son smartphone : assister à un concert de cette auteure-compositeure-interprète, c’est s’offrir un temps pour prendre soin de soi et se relier à soi. Autrement dit : c’est une expérience qui se vit.

Un mot sur Lynda Lemay
Lynda Lemay est une artiste auteure-compositeure et interprète québécoise née le 25 juillet 1966 à Portneuf, au Canada. Sa carrière a notamment connu un essor notoire suite à sa participation au Montreux Jazz Festival en 1996 où Charles Aznavour fera la découverte de son talent. Elle remporte une Victoire de la musique en 2003, puis en 2016 célèbre sa soixantième scène à l’Olympia, vingt-cinq ans de carrière et plus de 4 millions d’albums vendus. Elle se consacre actuellement à la tournée de son dernier spectacle, “la vie est un conte de fous” et à un nouveau projet d’ampleur qu’elle considère comme le plus fou de sa vie : “Il était 11 fois”.

Du même auteur
Zeina Takache -

N’écoutez pas mesdames

Une ode aux femmes sous le voile apparent de la misogynie ou l’art d’aimer les femmes.

Avec l’adaptation de la comédie satirique “N’écoutez pas Mesdames”, l’acteur et metteur en scène français Nicolas Briançon souligne en filigrane la nostalgie du temps qui passe, cachée derrière la plume humoristique et piquante de Sacha Guitry. Une pièce contemporaine aux traits misogynes à la post-ère #metoo En lisant la présentation de la pièce, je me… Read more »

Lire la Suite
Zeina Takache -

HIVER A SOKCHO

Un hiver à Sokcho : un doux vent d’hiver poétique se dessine à l’orée du printemps

Le 8 mars dernier, une brise hivernale teintée de légèreté et de poésie s’est invitée sur la scène du théâtre de Beausobre aux prémices du printemps. Au travers du roman de l’auteure récompensée Élisa Shua Dusapin, Fugu Blues Productions, sous la direction artistique du jurassien Frank Semelet, signe une adaptation animée, originale et touchante en… Read more »

Lire la Suite