Archives : Spectacles

Ceci est un exemple de type d’article personalisé

Le Prénom

Vincent, la quarantaine triomphante, s’apprête à être père pour la première fois. Invité à dîner chez sa sœur et son beau-frère, il retrouve Claude, un ami d’enfance. En attendant l’arrivée de son épouse Anna, il est pressé de questions sur l’enfant à naître. Lorsqu’il révèle le prénom que le couple a choisi, la soirée tourne au cauchemar.

Joué près de 250 fois lors de sa création en 2010, vu par trois millions de spectateurs dans son adaptation cinématographique culte, Le Prénom est déjà un classique. Pour le grand retour de leur comédie sur les planches, Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière ont pris le risque d’une nouvelle distribution, centrée sur les humoristes Florent Peyre et Jonathan Lambert. Pari réussi: les deux acteurs excellent dans le registre qui les a fait connaître et donnent à la pièce un nouveau souffle, taillé pour séduire un large public.

La petite boutique de magie

Après les triomphes de l’Apprenti magicien et l’École des magiciens, le sorcier préféré des petits et grands est enfin de retour avec son dernier spectacle. Sébastien nous invite cette fois à découvrir un magasin incroyable, secret et fou, où les illusionnistes viennent se procurer leurs accessoires magiques. Vendeur dans cette boutique plutôt farfelue, Sébastien partage sa passion pour la magie avec les enfants, en leur dévoilant des trucs étonnants et en leur faisant essayer des nouveautés complètement dingues. Mais attention, c’est son premier jour de travail et il n’est pas tout à fait au point; il y a donc de la gaffe de magicien dans l’air!

De l’action, de la poésie, du suspens, des rires, avec la participation du public, pour un spectacle familial truffé de magie

Les enfants ressortent bluffés et émerveillés… comme leurs parents!

La machine de Turing

Manchester, hiver 1952. Suite au cambriolage de son domicile, le professeur Turing porte plainte au commissariat. D’allure peu conventionnelle, il n’est pas pris au sérieux par le sergent Ross. Mais sa présence n’échappe pas aux Services de renseignement. Et pour cause, Alan Turing détient de nombreux secrets.

Son nom ne vous est peut-être pas familier. Alan Turing est pourtant un pionnier de l’informatique et de l’intelligence artificielle. Ses travaux pour déchiffrer le code des transmissions allemandes ont permis d’écourter la Seconde Guerre mondiale de deux ans. Pourtant, le mathématicien est mort dans l’anonymat, peu après avoir été condamné pour homosexualité. Frappé par le destin hors du commun de ce génie méconnu, Benoît Solès donne corps et voix à cet homme bègue et autiste Asperger dans un spectacle aussi passionnant que touchant.

 

Lauréat de 4 Molières 2019

Meilleur spectacle, meilleur comédien (Benoît Solès),

meilleur auteur francophone, meilleur metteur en scène

L’ordre des choses

Bernard, sexagénaire rock’n’roll, file le parfait amour avec Juliette, de près de trente ans sa cadette. L’arrivée de Thomas va tout chambouler: séduisant trentenaire, le jeune homme affirme, test ADN à l’appui, être le fils de Bernard. Problème: ce dernier a toujours prétendu être stérile. Autre souci: Juliette ne semble pas insensible aux charmes de son beau-fils.

Après le triomphe des Gens intelligents (Molière 2015), Marc Fayet revient à Beausobre avec une comédie mêlant quiproquos désopilants et réflexion profonde sur des thèmes d’actualité. Star de cette pièce mise en scène par Richard Berry, Pascal Légitimus a le style triomphant des héros de Feydeau. Plus charismatique que jamais, l’acteur excelle dans le rôle du mari rattrapé par son passé et piégé par sa mauvaise foi. Un pur plaisir.

Jean-François Zygel & André Manoukian

Tous les coups sont permis dans le duel André Manoukian et Jean-François Zygel. Il faut dire qu’en termes de répartie (pianistique et verbale) les deux protagonistes ne sont pas en reste ! Mais rassurez-vous, la lutte est plutôt bon enfant et le ton léger !

Chacun à son clavier, tantôt adversaires tantôt complices, les deux musiciens se disputent une partie de notes enragée. Nourries de variations et de plages improvisées, leurs tribulations croisent Bach, Beethoven, Brel, Bill Evans, Mozart ou encore Duke Ellington. André Manoukian et Jean-François Zygel ont tous les deux le verbe, le piano, l’humour, l’expression, la passion de la musique et un talent extraordinaire de transmission. Pas de doute : ils s’amusent sur scène et ils vous amuseront aussi.

Henri Dès

Henri Dès est un véritable rassembleur. Qui mieux que lui peut réunir dans le même théâtre plusieurs générations qui chantent à l’unisson ses célèbres chansons? Grands-parents, parents, enfants… Cela en dit long sur la carrière incroyable de ce désormais légendaire chanteur pour enfants!

Son spectacle solo va à l’essentiel, les yeux dans les yeux, égrenant juste au son de la guitare de véritables petits bijoux musicaux dans un écrin de lumière tamisée.

La Petite Charlotte, les Bêtises, les Glaces au citron ou encore le Tambour… Qui d’autre qu’Henri Dès peut nous raconter ces petites fables avec tant de douceur et d’humour? Un moment d’intimité exceptionnel à partager en famille.

Frida Jambe de bois

Icône nationale, modèle pour les féministes, Frida Kahlo a marqué le XXe siècle par son œuvre singulière et par un mode de vie anticonformiste. Cette peintre autodidacte, atteinte de poliomyélite et rendue infirme par un accident, a toujours vécu dans la douleur. Une souffrance que l’artiste mexicaine a défiée durant toute sa courte existence en célébrant la vie avec excès.

Après le triomphe de Lou, Pascal Rinaldi rend hommage à une nouvelle figure féminine légendaire: Frida Kahlo. Pour retracer l’histoire de cette peintre adulée par les surréalistes et qui fit tourner la tête des personnalités les plus influentes de son temps, la Compagnie de l’Ovale donne vie à son journal intime et à sa correspondance. C’est l’artiste iconoclaste autant que la femme aux multiples facettes que célèbre ce spectacle à l’univers fantasque et coloré, où le chant, la danse et le rire conjurent une Mort qui rôde en figure cynique et grotesque.

Encore un instant

Après trente ans de mariage, Suzanne et Julien sont amoureux comme au premier jour. Actrice adulée du public, Suzanne s’est éloignée de la scène. Lorsqu’un metteur en scène lui propose de remonter sur les planches avec une pièce qu’il a spécialement écrite pour elle, Suzanne hésite. Tout ce qu’elle souhaite, c’est être seule avec son époux. Julien qu’elle aime et qui l’aime, Julien qui rit autant qu’il râle, Julien que personne ne voit ni n’entend, sauf Suzanne.

C’est à une splendide histoire d’amour et de deuil que nous convie la nouvelle comédie de Fabrice Roger-Lacan. Courtisée par son charmant locataire et un metteur en scène qui l’idolâtre, Suzanne n’a de pensées que pour son époux, dont le fantôme ne la quitte pas. Peut-elle refaire sa vie tout en restant fidèle à celui qui n’est plus? Survivre à son époux, est-ce le tuer une seconde fois? On rit autant qu’on est ému devant le lien invisible et plus fort que la mort qui unit Michèle Laroque et François Berléand, tous deux formidables.

Cirque éloize

La réputation du Cirque Eloize, chef de file du cirque contemporain depuis vingt-cinq ans, n’est plus à faire. Les créations de cette troupe québécoise cumulent cinq mille cinq cents représentations dans le monde entier. Et ils ne sont pas prêts de s’arrêter!

Ce soir, passez les portes battantes d’un saloon et plongez tout droit dans l’ambiance de l’époque du Far West. L’énergie contagieuse du folk, aux airs de Johnny Cash et de Patsy Cline, donne le ton à cette comédie acrobatique et musicale où le cœur de la belle du saloon oscille entre le bon et la brute. Les douze artistes enchaînent les numéros parfaitement réalisés et les clins d’œil aux grands classiques du cinéma western, tandis que le public se laisse porter par la vivacité de la mise en scène, entre frénésie et poésie. Magique!

Christophe

Il y a bien évidemment cette trilogie de ballades devenues légendaires: Aline (1965), Les mots bleus (1978) et Succès fou (1983). Mais Christophe, né Daniel Bevilacqua en région parisienne il y a 74 ans, ne se résume pas à ces trois coups de génie.

Il demeure aujourd’hui encore une référence pour les jeunes musiciens, tous styles confondus. Véritable oiseau de nuit à la moustache savamment taillée et aux cheveux longs, ce dandy un brin décadent n’en finit pas d’alimenter le patrimoine musical francophone avec des projets personnels et des collaborations de très haut vol (Alain Bashung, Jean-Michel Jarre, Alan Vega, Brigitte Fontaine, etc.). En solo à Beausobre et armé de son talent décalé, Christophe partage avec nous son éternel et inégalable spleen amoureux.