Un regard parmi d’autres: Camille Lellouche, Camille en vrai

Camille Lellouche, je l’ai connue grâce à The Voice en 2015, je l’ai adorée puis oubliée et finalement retrouvée dans le Quotidien de Yann Barthès. Une femme exceptionnellement drôle et talentueuse que j’ai enfin pu voir en live dans son tout premier spectacle de Stand-Up.

Vendredi 29 novembre, elle rentre sur la scène du Théâtre de Beausobre comme une star de r’n’b américaine et j’éclate déjà de rire. Camille Lellouche est la première comédienne (comédiens compris) que je vois sur scène rire à ses propres blagues, et ce naturel me séduit.

D’ailleurs, elle commence son spectacle en imaginant les techniques de séduction des femmes de cromagnons et les teste sur son public, en particulier un spectateur, un certain Gentrit, auquel elle parlera tout au long de son spectacle.

Dans l’autodérision constante, elle passe du chant à la comédie sans arrêter de me faire rire et d’interagir avec le public.

Elle interprète des personnages qu’elle raconte avoir rencontrés durant ses longues années dans la restauration. Interprétations pas du tout subtiles, mais c’est bien la spécialité de la comédienne. La femme de Lenny, la cousine de Kim Kardashian ou encore la fameuse chanteuse de r’n’b, je les avais déjà connues grâce à ses courtes vidéos sur Instagram, et je ne m’en lasse pas. Ces interprétations totalement exagérées, dramatiques, ont à peine le temps de se développer que Lellouche change déjà de sujet.

Elle décide de faire chanter la salle à sa façon, c’est-à-dire façon « yogourt ». Une salle complète doit chanter n’importe quoi et pendant cinq minutes. Qui oserait demander ça à son public ? Eh bien, Camille Lellouche.

L’absence totale de filtres, qui ne plait pas à tous, m’enchante et son dynamisme fait arriver la fin de son spectacle si vite qu’après une heure et demie de rires, je suis convaincue de n’avoir passé qu’une dizaine de minutes en sa présence.

Camille en vrai, c’est un spectacle qui porte parfaitement son nom : un spectacle simple, reflétant le talent de cette femme qui ne se passe pas d’autodérision.

Du même auteur
Nina Rast -

Un regard parmi d’autres: « Messmer »

Messmer, cela fait bien longtemps que je connais son nom. Une vraie célébrité des milieux francophones, ce québécois a enchainé les spectacles, plateaux et émissions de télévision depuis plusieurs dizaines d’années et mercredi 19 décembre, il se déplaçait au Théâtre de Beausobre pour nous « fasciner ». En effet, Messmer ne se décrit pas lui-même… Read more »

Lire la Suite
Nina Rast -

Un regard parmi d’autres « Les 7 doigts de la main »

Les lumières s’allument dans la salle et nous apercevons un mur, un micro et huit personnes sur scène. Les artistes se partagent le micro pour nous partager l’histoire de leurs grands-parents, pour leur dédier ce spectacle. Certains parlent en français, mais d’autres en anglais ou en espagnol. Je ne comprends pas tout, mais ça ne… Read more »

Lire la Suite