Archives : Spectacles

Ceci est un exemple de type d’article personalisé

Jean-François Zygel & André Manoukian

Tous les coups sont permis dans le duel André Manoukian et Jean-François Zygel. Il faut dire qu’en termes de répartie (pianistique et verbale) les deux protagonistes ne sont pas en reste ! Mais rassurez-vous, la lutte est plutôt bon enfant et le ton léger !

Chacun à son clavier, tantôt adversaires tantôt complices, les deux musiciens se disputent une partie de notes enragée. Nourries de variations et de plages improvisées, leurs tribulations croisent Bach, Beethoven, Brel, Bill Evans, Mozart ou encore Duke Ellington. André Manoukian et Jean-François Zygel ont tous les deux le verbe, le piano, l’humour, l’expression, la passion de la musique et un talent extraordinaire de transmission. Pas de doute : ils s’amusent sur scène et ils vous amuseront aussi.

Henri Dès

Le concert d’Henri Dès est annulé.

Dès que sa santé le permettra, nous vous communiquerons les dates de ses prochains concerts à Beausobre.

 

Frida Jambe de bois

Icône nationale, modèle pour les féministes, Frida Kahlo a marqué le XXe siècle par son œuvre singulière et par un mode de vie anticonformiste. Cette peintre autodidacte, atteinte de poliomyélite et rendue infirme par un accident, a toujours vécu dans la douleur. Une souffrance que l’artiste mexicaine a défiée durant toute sa courte existence en célébrant la vie avec excès.

Après le triomphe de Lou, Pascal Rinaldi rend hommage à une nouvelle figure féminine légendaire: Frida Kahlo. Pour retracer l’histoire de cette peintre adulée par les surréalistes et qui fit tourner la tête des personnalités les plus influentes de son temps, la Compagnie de l’Ovale donne vie à son journal intime et à sa correspondance. C’est l’artiste iconoclaste autant que la femme aux multiples facettes que célèbre ce spectacle à l’univers fantasque et coloré, où le chant, la danse et le rire conjurent une Mort qui rôde en figure cynique et grotesque.

Encore un instant

Après trente ans de mariage, Suzanne et Julien sont amoureux comme au premier jour. Actrice adulée du public, Suzanne s’est éloignée de la scène. Lorsqu’un metteur en scène lui propose de remonter sur les planches avec une pièce qu’il a spécialement écrite pour elle, Suzanne hésite. Tout ce qu’elle souhaite, c’est être seule avec son époux. Julien qu’elle aime et qui l’aime, Julien qui rit autant qu’il râle, Julien que personne ne voit ni n’entend, sauf Suzanne.

C’est à une splendide histoire d’amour et de deuil que nous convie la nouvelle comédie de Fabrice Roger-Lacan. Courtisée par son charmant locataire et un metteur en scène qui l’idolâtre, Suzanne n’a de pensées que pour son époux, dont le fantôme ne la quitte pas. Peut-elle refaire sa vie tout en restant fidèle à celui qui n’est plus? Survivre à son époux, est-ce le tuer une seconde fois? On rit autant qu’on est ému devant le lien invisible et plus fort que la mort qui unit Michèle Laroque et François Berléand, tous deux formidables.

Cirque éloize

La réputation du Cirque Eloize, chef de file du cirque contemporain depuis vingt-cinq ans, n’est plus à faire. Les créations de cette troupe québécoise cumulent cinq mille cinq cents représentations dans le monde entier. Et ils ne sont pas prêts de s’arrêter!

Ce soir, passez les portes battantes d’un saloon et plongez tout droit dans l’ambiance de l’époque du Far West. L’énergie contagieuse du folk, aux airs de Johnny Cash et de Patsy Cline, donne le ton à cette comédie acrobatique et musicale où le cœur de la belle du saloon oscille entre le bon et la brute. Les douze artistes enchaînent les numéros parfaitement réalisés et les clins d’œil aux grands classiques du cinéma western, tandis que le public se laisse porter par la vivacité de la mise en scène, entre frénésie et poésie. Magique!

Christophe

Il y a bien évidemment cette trilogie de ballades devenues légendaires: Aline (1965), Les mots bleus (1978) et Succès fou (1983). Mais Christophe, né Daniel Bevilacqua en région parisienne il y a 74 ans, ne se résume pas à ces trois coups de génie.

Il demeure aujourd’hui encore une référence pour les jeunes musiciens, tous styles confondus. Véritable oiseau de nuit à la moustache savamment taillée et aux cheveux longs, ce dandy un brin décadent n’en finit pas d’alimenter le patrimoine musical francophone avec des projets personnels et des collaborations de très haut vol (Alain Bashung, Jean-Michel Jarre, Alan Vega, Brigitte Fontaine, etc.). En solo à Beausobre et armé de son talent décalé, Christophe partage avec nous son éternel et inégalable spleen amoureux.

Chilly Gonzales

L’inclassable Chilly Gonzales jongle avec des talents multiples de rappeur, producteur et réalisateur. Mais c’est pour son élégance et sa virtuosité de pianiste qu’on le reçoit à Beausobre. Depuis 2004, où il débuta sa trilogie Piano Solo, on a vu sa carrière exploser et la scène musicale se l’arracher (Daft Punk, Jane Birkin, Philippe Katerine). Piano Solo III conclut en quelque sorte une quête introspective entamée il y a quinze ans et jalonnée de Piano Solo II en 2012.

Avec ce Canadien hyperactif dont la réputation de clown-philosophe n’est plus à faire, il y a du génie et de la folie dans l’air. Il se moque éperdument des frontières et navigue entre des sonorités classiques, jazz ou pop, dans un style teinté de simplicité et de rêverie sans pour autant céder au simplisme ou à la niaiserie.

Camille Lellouche

On connaissait son goût pour les courtes vidéos cinglantes sur les réseaux sociaux et ses chroniques dans l’émission Quotidien de Yann Barthès. On la découvre comédienne multifacettes dans un one-woman-show original et hilarant. De Charlotte-Léonie, actrice bobo de Saint-Germain-des-Prés, à une touchante femme battue et surendettée chantant du Whitney Houston, la jeune trentenaire donne vie aux personnages qui l’ont rendue célèbre dans un show moderne et survolté. Demi-finaliste de The Voice en 2015, elle saute de sketchs en performances musicales incroyables avec une aisance irrésistible. Le petit grain de folie qui l’habite ne la quitte pas d’un bout à l’autre du spectacle et son énergie se déverse sur son public sans une seconde de répit. Ne ratez pas le nouveau phénomène de l’humour français!

BoOm

Avant le spectacle, l’enfant est invité à un temps de jeu autour d’une multitude de petits cubes en vrac, parfaite mise en bouche ludique avant de pénétrer dans un chapiteau, cocon aux voilages blancs où BoOm, un petit personnage à tête de cube, explore l’espace qui l’entoure.

 

Un cube, deux cubes, trois, quatre… le jeu commence. BoOm découvre que les objets tombent et que lui aussi, dans sa découverte du monde, subit la chute. Un cube attire son attention, plus petit et tout rouge, au milieu de cet univers blanc. Un jeu s’installe alors entre BoOm et le petit cube rouge; ils se cherchent, se retrouvent, se défient… Dans ce jeu d’apparition/disparition le spectacle parle de la chute, de la construction de soi, mais aussi de l’imaginaire de l’enfant.

Bells and Spells

Dans la famille Thierrée, je demande la fille. Après L’Oratorio d’Aurélia et Murmures des murs, la petite fille de Charlie Chaplin revient nous enchanter dans un spectacle à la croisée du nouveau cirque, de la danse et de la magie. Ouvrant les portes de son imaginaire, Aurélia Thierrée dévoile un univers empli de créatures chimériques, où la poésie côtoie l’étrange.

Les tableaux se succèdent, cabaret d’illusions qui voit les objets se mouvoir et se transformer dans un ballet féérique. Accompagnée de son fidèle acolyte Jaime Martinez, Aurélia Thierrée est soumise à l’énergie mystérieuse des objets qu’elle emprunte et transportée à travers les époques. La suivre dans ces contrées fantastiques, chevauchant une monture préhistorique ou se fondant dans les meubles et le décor, suscite un émerveillement enfantin.